Censure

Pétrole. La SONAP inaugure le tout premier centre de données sismiques en Guinée

Le Centre national de données sismiques pétrolières de Guinée a été inauguré, vendredi 23 juin 2023, à Gbessia dans la commune de Matoto. Ce centre aux normes internationales est équipé : d’une salle technique, d’une salle de visualisation dotée d’un écran géant et de toutes les commodités, d’une salle de formation entièrement équipée.

Le cordon inaugural a été coupé par le Général de brigade, Amara Camara, ministre secrétaire général à la Présidence.  Étaient présents à cette cérémonie des délégations sénégalaise et malienne. Mais aussi, le personnel de la Société nationale du pétrole (SONAP).

« Ce centre de visualisation des données sismiques 2D/3D permettra de recueillir des informations essentielles sur le potentiel pétrolier guinéen aussi bien en offshore qu’en onshore, informations indispensables pour une promotion pétrolière efficace et réussie en vue d’une découverte commerciale », a expliqué Amadou Doumbouya, directeur général de la Société nationale du pétrole (SONAP).

« Il est important de rappeler que ce projet a été lancé en 2016 avant d’être arrêté un an après. Il a donc fallu l’arrivée au pouvoir du CNRD sous le prisme de la refondation de l’Etat et la rectification institutionnelle pour relancer les travaux », a-t-il rappelé tout en précisant que ce centre a été construit et équipé grâce aux fonds propres de la SONAP et de ses partenaires techniques que sont TGS, Schlumberger et PGS.

Amadou Doumbouya

Selon Amadou Doumbouya, « désormais, ce centre de visualisation des données sismiques permettra aux partenaires de consulter directement toutes les lignes sismiques en 2D/3D à Conakry, une opération qui s’effectuait auparavant à Londres et à Houston depuis les années 1970. Ceci permettra à la SONAP de mobiliser d’importantes ressources afin de financer d’autres projets qui aboutiront à la découverte du pétrole en Guinée ».

Thierno Saydou Ly

Pour Thierno Saydou Ly, directeur général des sociétés de pétrole du Sénégal, cette inauguration, « marque une étape importante dans le développement et les recherches d’hydrocarbures. On connaît tous l’importance de disposer des données sismiques 2D ou 3D, ceci contribuera naturellement à mieux connaître le bassin sédimentaire de la Guinée. Donc nous, sociétés nationales, Pétrosen ayant justement un historique et faits des découvertes. Nous marquons notre entière disponibilité pour accompagner la SONAP dans le cadre justement de ses activités. Et également dans le cadre de développement de ces compétences. Donc, Pétrosen au Sénégal, nous disposons de plus de 55 000 km² de sismiques 3D et c’est grâce à cela qu’on a fait les découvertes. Donc, naturellement on a un historique, on a une expertise. Et nous sommes disponibles à nouer une collaboration, on va dire d’échanges d’expériences entre nos 2 sociétés. Nous-mêmes, nous avons des choses à apprendre de la SONAP, et vice-versa également. Nous sommes disposés justement à accompagner la SONAP dans cette expérience et nous sommes très impressionnés par justement cette nouvelle infrastructure de la dernière génération et de haute technologie, ce qui permettra naturellement de relever les défis qui sont liés à l’exploration pétrolière ».

Bérenger KOMIEN, de la société SLB,  connue actuellement sous le nom de Schlumberger, quant à lui, a laissé entendre qu’au-delà de l’accompagnement de la Guinée, en termes d’équipements et logiciels fourni à la SONAP, « nous allons continuer à l’appuyer dans la structuration des formations accordées aux jeunes, sinon à la  population guinéenne en général et dans tous les domaines. On peut donc dire que c’est un mariage permanent, tant que les choses marcheront ».

Bhoye Barry pour guinee7.com  

Facebook Comments

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.