Trente morts, dont douze Guinéens, tel est le bilan de l’éboulement d’une mine d’or survenu dans la nuit du lundi à mardi dans la préfecture de Siguiri, dans l’est de la Guinée, près de la frontière avec le Mali, a-t-on appris mardi de sources sanitaires.

Selon des témoins joints au téléphone dans la région, l’éboulement de la mine d’or a surpris les paysans qui étaient en plein exploitation de l’or.

La préfecture de Siguiri, située dans la région administrative de Kankan, regorge d’importants gisements d’or, dont l’exploitation n’est pas réglementée par les autorités préfectorales.

L’exploitation anarchique et non structurée des mines d’or est à la base des accidents récurrents.

Avec Xinhua