Saïdou yaouti Diallo

La ville des agrumes est devenue en cette période de pandémie l’épicentre des attaques à main armée. Un jeune marchand, diplômé  en hôtellerie  et tourisme, marié,  père d’un enfant, âgé de 32 ans de nom de Saïdou  yaouti  Diallo a été attaqué par des hommes armés dans le quartier sambayah, dans la commune urbaine de Kindia hier mercredi 22 avril 2020 aux environs de 20 heures. Au cours de cette attaque, la victime a reçu deux balles au niveau de son pied gauche.

La victime explique les circonstances de l’agression. ‘‘C’est hier  mardi aux environs de 20 heures 10 que j’ai été attaqué par trois jeunes armés sur une moto lorsque je quittais ma boutique pour la maison au centre NAFFA, dans le quartier Sambayah, dans la commune urbaine de Kindia.  C’est après avoir fini de fermer ma boutique que j’ai pris la route pour la maison à pied. Dès qu’ils sont venus jusqu’à mon niveau, ils se sont directement attaqués à mon sac mais je n’ai pas voulu céder.  C’est ainsi qu’ils ont tiré sur moi en prenant mon sac. Ensuite, ils se sont enfuis avec. Dans le sac, il y avait un montant de 7 millions deux mille GNF. Je suis la 3ème personne à être victime des attaques à main armée dans ces trois derniers jours par des bandits armés dans la commune urbaine de Kindia’’, a-t-il expliqué.

Saïdou Yaouti Diallo dans son lit de malade à  l’hôpital  régionale Alpha Oumar Diallo de Kindia, demande ‘‘aux autorités de nous garantir la sécurité car la ville de Kindia est devenue invivable en cette période de couvre-feu avec des malfrats armés.  Depuis le début de ce couvre-feu en Guinée, à Kindia c’est seulement la pagaille avec des bandits.  Parmi les trois hommes qui m’ont attaqué, un était cagoulé et ils étaient armés.  Ils ont tiré deux coups avant de s’en prendre à mon sac’’.

A rappeler que c’est le troisième cas d’attaque à main armée dans la  commune urbaine de Kindia après celui du vendredi 17 avril 2020 dans le quartier Wondy bar-khaly à 20 heures ou la victime a perdu  plus de 20 millions fg et celui du mardi 21 avril  à 20 heures à Tapioca où Laye Mansaré, victime, a aussi perdu 3 millions fg.

Joseph Bangoura pour guinee7.com

628388493