Lors d’un entretien avec ses partenaires sociaux, au tour de l’évolution du processus électoral, la commission électorale nationale indépendante (CENI), à travers un de ses vice-présidents a fait savoir les difficultés qui pourraient exister dans l’organisation du scrutin du 18 octobre dans les démembrements de l’extérieur du pays.

“Nous avons fait le point sur les démembrements à l’extérieur du pays, notamment, l’organisation des élections dans certaines circonscriptions de l’extérieur, au regard du formulaire que nous avons envoyé qu’ils vont remplir et en fonction des disponibilités administratives et du contexte COVID de ces pays, la CENI va statuer sur la question.” A laissé entendre Bakary Mansaré, vice-président de la CENI.

Alpha pour Guinee7