A l’image de plusieurs autres villes pays, la ville de Siguiri a bénéficié de 25 km de goudron et des pavés de la part du gouvernement guinéen et des partenaires techniques et financiers. Ces travaux de bitumage ont été lancés en décembre dernier. Aujourd’hui, sur le terrain, le travail évolue en grande partie conformément au cahier de charges, selon une mission du ministère des Travaux publics.

Mamady Condé, directeur de projet de la voirie de Siguiri de la société Guiter SA, une des sociétés bénéficiant une partie du contrat : «  À l’heure actuelle, on peut dire que nous sommes à 90% de l’avancement des travaux, puisque dans l’ensemble, il y a 15 lignes. Les 15 lignes, on a terminé 14, il ne reste que la seule ligne et cette ligne, le terrassement est complètement terminé. La fouille des caniveaux aussi est presque terminée. Il ne reste que la construction de ces caniveaux et le bitumage », a-t-il expliqué, ce vendredi 17 mai.

Cinq (5) entreprises ont bénéficié du projet de bitumage et de pavage de la voirie urbaine de Siguiri. Ibrahima Sow, ingénieur des points et chaussées, chef de mission de contrôle des travaux de pavage de la ville de Siguiri, fait le point : « En ce qui concerne le niveau d’avancement, les entreprises sont au nombre de cinq. ISE est d’aujourd’hui à 40% d’avancement dans l’ensemble des travaux ; SAFA tourne autour de 15% ; SOGEFEL, la même chose : 15% ; ABS, eux, ils sont à 5% d’avancement (…) », a-t-il détaillé.

A la tête de cette mission de contrôle, le ministre Moustapha Naité, au terme de  la visite de la voirie de Siguiri, déclare : « Nous avons constaté que sur les cinq entreprises qui ont bénéficié du contrat sur la voirie urbaine, trois évoluent de façon remarquable, notamment une qui a marqué notre attention. C’est  IC Travaux. Elle a déjà fini les travaux de dégagement et de terrassement et bientôt, ça sera la phase de pose des pavés ».

Quid des entreprises en retard dans l’exécution des travaux ? « Nous allons, à mon retour à Conakry, envoyer des lettres de mise en demeure ; les deux autres entreprises qui n’ont pas démarré de façon efficace et efficiente, de faire autant. Sinon, nous serons amenés à résilier purement et simplement leur contrat », a menacé Moustapha Naité.

Bhoye Barry envoyé spécial pour guinee7.com

00224 628 705 199

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici