Pour requête aux fins de sursis à l’exécution des décisions N° 016 de la HAC et N° 010 du ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique (MPTEN), les deux visant respectivement, le retrait de la licence et de la fréquence de la radio Continental FM, une audience s’est ouverte à la cour suprême de Conakry, ce jeudi.

Appelé à la barre, le défendeur, Me Salifou Béavogui, a soutenu que « dans cette affaire, l’injustice dépasse l’entendement », et a demandé la suspension à l’exécution desdites decisions.

À son tour, le défenseur, Me Bernard Sâa Dissi Millimono, a évoqué en vertu d’une précédente affaire similaire « l’incompetence » de la chambre administrative et demandé au président de reconnaître son tribunal incompétent à juger la présente affaire.

Après une suspension de quelques minutes pour la mise en délibéré, le président de l’audience, Mohamed Aly Thiam, a rendu son verdict. Il a sur la forme, déclaré recevable la requête et sur le fond, ordonné le sursis à l’exécution de la décision de la HAC et du MPTEN, et fixé comme garantie, la somme de 4 millions de francs guinéens.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com