Initialement prévu ce jeudi 17 janvier, le verdict dans l’affaire qui oppose dame Doussou Condé,  militante dissidente du RPG Arc-en-ciel et l’ancien ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Albert Damantang Camara,  a été renvoyé en huitaine, par le tribunal du première instance de Dixinn.

L’annonce a été faite par le juge Thierno Souleymane Barry, à l’audience correctionnelle du jour, qui a été délocalisée dans la salle de conférence de la mairie de Ratoma, ce jeudi. Selon lui, depuis la fin des plaidoiries et réquisitions, le  tribunal n’a pas eu le temps de mettre le dossier en délibéré, à cause des audiences criminelles qui sont en grand nombre.

Toutefois, le juge Thierno Souleymane Barry a promis à la partie civile de rendre sa décision finale le jeudi prochain. De son côté, l’avocat de Damantang Albert Camara, actuel ministre conseiller à la présidence de la République, Me Sonomou,  se dit s’en remettre à la sagesse du tribunal.

Pour rappel, les faits remontent à mi-juillet 2017, au cours de l’émission « Œil de Lynx » de la radio Lynx FM, dans laquelle dame Doussou Condé a accusé Damantang Albert Camara, à l’époque ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, d’avoir des sociétés pétrolières dans la zone minière de Boké et d’être également impliqué dans des cas de corruption. 

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199