Nous annoncions hier que Sidya Touré aurait violé, aux yeux du régime de Conakry, un des accords qui lui ont permis de quitter le pays pour des raisons de santé. Ce jeudi, au Conseil des ministres, plusieurs sources nous indiquent que le président Alpha Condé a parlé de l’affaire et a confirmé que son opposant n’a pas respecté ses engagements.

Alpha Condé annoncé le 15 juillet prochain à Abidjan, pourrait évoquer l’affaire avec son homologue ivoirien, Alassane Ouattara, le garant de l’accord.

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com