Au Conseil des ministres de ce 25 février, le président de la République, Alpha Condé a pris d’importantes décisions et lancé des messages. Extrait, ci-dessous.

Le Président de la République a adressé ses vives félicitations aux membres du premier Gouvernement de la quatrième République et les a exhorté à s’inscrire dans la dynamique d’une meilleure gouvernance. Il les a invités à traduire dans leur comportement et dans le travail, le concept « Gouverner autrement » qui doit induire une véritable révolution dans les mentalités et dans la culture de chaque Guinéen. 

Le Chef de l’Etat a rappelé dans ce cadre des directives qui doivent permettre de qualifier davantage le travail gouvernemental et insisté notamment sur la responsabilité des Ministres dans les performances de leurs départements respectifs et sur leur obligation de veiller personnellement au bon fonctionnement de l’ensemble des services relevant de leur compétence. 

Le Président de la République a déploré les manquements observés dans la gestion de l’Agence de Navigation Aérienne ayant conduit aux défaillances de l’équipement d’aide à l’atterrissage des aéronefs au niveau de l’Aéroport de Conakry-Gbessia. Il a décidé de l’application de sanctions administratives exemplaires aux responsables de cette situation. 

Le Chef de l’Etat a instruit le Gouvernement d’entreprendre l’élaboration d’un projet de Loi réprimant plus sévèrement les hausses abusives et fantaisistes de prix sur le marché ainsi qu’un autre projet destiné à sanctionner les actes d’insalubrité et  de récidive d’occupation non autorisée des domaines et espaces publics.

Le Chef de l’Etat a invité à la mise en place d’une commission chargée d’initier une véritable Réforme foncière dont la finalité serait de donner plus de garantie aux investisseurs tout en prévoyant des sanctions sévères à l’endroit de fonctionnaires indélicats reconnus coupables de cession illicite de domaines publics. 

Le Président de la République a instruit les départements responsables à créer dans les plus brefs délais une commission pour la gestion des biens immobiliers issus du Contentieux franco-guinéen afin de disposer d’un inventaire complet des domaines et bâtiments concernés et à en assurer, le cas échéant, le retour dans le portefeuille de l’Etat.

Le Chef de l’Etat a invité les Ministres à faire assurer une formation adéquate en faveur des responsables des Bureaux de Stratégie et de Développement (BSD) ainsi que des organes de passation des marchés publics afin de leur permettre d’acquérir les compétences nécessaires à l’exercice de leur importante mission. Il a appelé les départements ne disposant de BSD à procéder à leur mise en place. 

Le Président de la République a invité à l’organisation de l’audit des Régies financières de l’Etat et à la systématisation des paiements de taxes, impôts et redevances par virement bancaire et chèques barrés, de manière à éviter toute manipulation de cash dans le but d’éviter toute forme de détournement de deniers publics. 

Le Chef de l’Etat a instruit la Ministre du Plan et du Développement Economique à améliorer les capacités de l’Institut National des Statistiques et à veiller à ce que ses productions soient effectivement mises à la disposition des autres départements ministériels, des partenaires au développement et au public. 

Le Président de la République a informé de l’accord de la BAD pour une assistance au Gouvernement dans un programme d’audit du secteur minier, de celui des Télécommunications et de la BCRG. Il a réitéré ses instructions pour la relance de la SOTELGUI par la nouvelle entité juridique qui doit en reprendre les activités et les actifs. 

Le Chef de l’Etat a instruit le Ministre en charge de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation et le Secrétaire Général des Affaires Religieuses à veiller au retrait de son agrément à toute organisation religieuse qui recevrait des fonds provenant de l’étranger.

Le Président de la république a invité le Premier Ministre à promouvoir le Cadre Permanent de Dialogue de manière à réunir les composantes de la société autour de thèmes embrassant tous les aspects de la vie nationale de notre pays. 

Le Chef de l’Etat a déploré le relâchement constaté dans le respect des mesures barrières préconisées dans le cadre de la lutte contre la COVID-19. Il a instruit les départements et services concernés à intensifier la sensibilisation ainsi que l’application des mesures coercitives à l’encontre des contrevenants aux directives des autorités sanitaires.

Source : Conseil des ministres