Le budget annuel de l’Agence nationale de financement des collectivités locales (ANAFIC) a été adopté par les membres du Conseil d’administration. Cette adoption a eu lieu, vendredi 10 janvier 2020, à l’occasion de la clôture de la première session du CA de l’année.

Un peu avant l’adoption du budget, des recommandations ont été faite à la direction générale de l’ANAFIC. Il s’agit entre autres : de redoubler d’effort surtout pour 2020 ; d’améliorer le plan de la communication pour que les activités soient mieux connues ou encore adapter le budget à la nomenclature du ministère des Finances en tenant tous les documents comptables.      

‘‘Nous avons pris bonne note des recommandations que vous avez faites et nous tenons à vous garantir la prise en compte de ces recommandations dans les documents que nous allons vous présenter pendant notre prochaine session’’, a promis Alhassane Aminata Touré, directeur général de l’ANAFIC.   

‘‘On a eu une année 2019 un peu difficile. Les travaux ont commencé tardivement. Malgré tout, à date, les travaux sont à un niveau d’exécution appréciable. Nous nous engageons que l’essentiel des travaux dans les différentes collectivités locales seront réceptionnés d’ici la fin de ce mois de janvier’’, a-t-il renchéri. 

Hadja Christine Sagno, présidente du Conseil d’administration s’est aussi réjouie des performances : ‘‘malgré le retard du démarrage du processus, nous avons obtenu les résultats escomptés.’’  

Enfin, ‘‘quand je prends aussi le budget 2020 sur lequel on a discuté longuement ; je pense qu’on ne connaîtra pas de retard en 2020, parce que les choses vont démarrer immédiatement. Parce qu’on a de bonnes nouvelles concernant le décaissement des montants prévus pour cette année. C’est déjà un acquis », a laissé entendre Christine Sagno. 

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199