Cette version de l’histoire entre ces deux grands hommes d’affaires du pays, était peu connue. Elle a été révélée ce vendredi, par le président de la Féguifoot à l’occasion d’une visite de terrain sur le chantier de l’académie de football que Kerfala Personne Camara (KPC) est en train de bâtir dans la sous-préfecture de Khorira (Dubréka).

En présence du ministre d’État en charge des Sports, d’un parterre d’acteurs du football guinéen et des honorables députés qui ont fait le déplacement à cette occasion, Mamadou Antonio a laissé entendre ceci: « Je vais vous dire un secret que vous allez retenir, KPC ne voulait pas venir au football. Aujourd’hui je suis heureux de mon casting parce que je l’ai suivi pendant trois ans pour le convaincre à venir dans le football, c’est moi qui l’ai amené dans le football. Et s’il fait un tel investissement, la première personne qu’il honore, c’est ma personne. Et aujourd’hui je ne regrette pas mon acte, le fait qu’il rejoigne le football… Je lui ai dit si tu réussis dans le football ça serait un grand honneur pour moi. Mais, si tu échoues, je me sentirai responsable, c’est comme si je t’ai amené dans le néant. Et Dieu merci aujourd’hui cela ne s’est pas produit. Alors, je suis très heureux aujourd’hui. »

En tant que président de l’Union des Fédérations Ouest-Africaines de Football, M. Souaré estime que le président du Hafia Football Club (KPC, Ndlr), à travers cet investissement, devient un panafricain dans le monde du football.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com