L’opposition  s’est retrouvée cet après-midi au siège de l’Union des Forces Démocratiques (UFDG) sis à Hamdallaye.  Nous vous proposons l’intégralité de la déclaration lue par Aboubacar Sylla, député UFDG et président de l’UFC.

‘‘Les partis politiques membres de l’opposition républicaine ont suivi avec beaucoup d’attention la lecture de l’arrêt de la Cour Suprême proclamant les résultats définitifs des élections législatives du 28 septembre 2013. Les partis déplorent que la Cour Suprême se soit déclarée incompétente pour traiter des recours introduits près d’elle dans le cadre des règlements du contentieux électoral.

Cette attitude est d’autant plus surprenante que la même Cour statuant dans la même composition a procédé à l’annulation du vote dans plusieurs circonscriptions électorales lors de l’élection présidentielle de 2010. L’opposition républicaine regrette que cette démission de la Cour Suprême consacre l’absence de tous recours pour traiter des contentieux électoraux en République de Guinée.

L’opposition républicaine dénonce ce déni de justice et se réserve le droit d’introduire des recours auprès des juridictions supra nationales pour être établi dans ses droits. L’opposition républicaine se propose de se retrouver dans les prochains jours, après que les partis politiques qui la composent puissent procéder à des consultations auprès de leurs bases respectives pour définir une décision commune par rapport à la suite qu’elle entend donner à cet arrêt de la Cour Suprême.

L’opposition Républicaine demande à ses militants  et à ses sympathisants et à tous les citoyens guinéens épris de justice et de solidarité et de démocratie à rester à leur écoute et à demeurer mobiliser pour le combat d’une Guinée plus démocratique, plus prospère et plus respectueuses des droits de l’homme’’.

El Hadj M. Diallo

 

Publicités

Laisser un commentaire