Au cours d’un point de presse, tenu ce vendredi 19 janvier 2018, à Conakry, la police guinéenne s’est prononcée pour la première fois sur l’assassinat du prédicateur saoudien et d’un chasseur guinéen à Mandiana. Selon, Boubacar Kassé, contrôleur général de police, le corps du prédicateur, Aziz Bensaleh Attouwaydjiry se trouve actuellement à la morgue de l’hôpital Ignace Deen pour des autopsies.

Dans son intervention, le porte-parole de la police, Boubacar Kassé, a expliqué que les Saoudiens étaient au nombre de trois plus deux Guinéens partis à Kantédou-Balandougou pour prêcher l’islam.

« Sur le chemin de retour, les individus supposés être des chasseurs mécontents de leur présence dans leur localité, ce sont lancés à leur poursuite. Et c’est en ce moment qu’un des poursuivants à l’aide d’un fusil de chasse a eu à tirer en direction de la moto. Le Saoudien, a reçu une balle au dos, ce qui lui a été fatal et il a succombé de ses blessures. Le conducteur de la moto taxi, a été atteint de balle, il est tombé mais vite récupéré et transporté à l’hôpital pour recevoir des soins », a-t-il expliqué.

Selon lui, le corps du Saoudien a été transporté à l’hôpital de Siguiri. Mais auparavant, « le préfet s’est rendu sur les lieux en collaboration avec les services de sécurité et les autorités locales pour constater les faits. Après le constat, il a donné des instructions aux élus locaux de procéder à l’identification des présumés auteurs ou du présumé auteur afin de procéder à son interpellation. Le lendemain, il s’est retourné ; il a convoqué une réunion d’urgence à Mandiana. C’est au cours de cette réunion que le nommé Nana Balla Kanté, un des responsables du quartier Kantédou-Baladougou a reçu un coup de poignard, au lieu même de la réunion de la part du nommé Daouda Kourouma, cultivateur de son état. Nana Balla Kanté a succombé de ses blessures et Daouda Kourouma fut neutralisé sur place, il est actuellement à la Gendarmerie territoriale de Mandiana ».

Il a par ailleurs souligné que les enquêtes sont en cours pour retrouver les présumés coupables de l’assassinat du prédicateur saoudien. Pour le moment « les raisons de cet acte crapuleux ne sont pas encore connues. Mais les enquêtes vont pouvoir déterminer bientôt le mobile réel de cet assassinat », a-t-il précisé.

Bhoye Barry pour guinée7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici