Le tribunal criminel de Kankan a rendu sa décision ce lundi, 28 décembre 2020, dans le dossier dit, « braquage et vol de 139 000 000 GNF dans une boutique de transfert d’argent et détention d’une arme de guerre, tentative d’assassinat et blessures volontaires ». Le dossier a été ouvert lundi, 27 juillet 2020, à la Cour d’Appel de Kankan, rapporte le correspondant de Guinee7.com basé à Kankan.

Ainsi, le tribunal a renvoyé Mamady Keïta alias Nabadin et Ibrahima Kaba des fins de la poursuite. tout en écartant les faits de tentative d’assassinat, il a reconnu, les nommés : Amadaou Kourouma alias ‘’français’’ ; Mohamed Kourouma alias Joe ; Ibrahima Sory Kenda Diallo ; Laye Fodé Camara alias Bouré Sama de vol à main armée, de détention illégale d’arme de guerre et de minutions, de coups et blessures volontaires et d’association de malfaiteurs. Pour la répression, il les a condamnés à 20 ans de réclusion criminelle pour une période de sûreté de 13 ans et a ordonné leur transfèrement à Kindia. A part la consommation du chanvre indien, pour laquelle il écope de 18 mois de prison, aucune autre charge n’a été retenue contre Mohamed Condé alias Assala.

A la fin de l’audience, la défense s’est réjouie de la décision du tribunal qui n’a pas condamné les accusés et leurs présumés complices à des peines allant de 20 ans à la réclusion criminelle à perpétuité comme le souhaitait le ministère public dans son réquisitoire. Celui-ci a d’ailleurs décidé de relever appel.

Pour rappel, quatre individus avaient attaqué à main armée une boutique d’orange money, lundi 1er juin dernier dans la soirée, au quartier Kabada 1, dans la commune urbaine de Kankan. 

Moussa Konaté pour Guinee7.com