Les premières épreuves du Baccalauréat unique session 2021 ont été lancées, ce jeudi 22 juillet sur toute l’étendue du territoire national. Dans la commune de Dixinn (Conakry), ce sont au total 1083 candidats dont 465 filles pour les trois options à savoir les Sciences sociales, Maths et Sciences expérimentales. Pour cette année, la commune de Dixinn n’a pas de candidats pour l’option Franco-arabe.

Au centre du collège 1 Donka, où notre équipe s’est rendue, c’est le maire de ladite commune, Samba Diallo, qui a lancé l’épreuve de Français.  Après cette cérémonie de lancement, le maire s’est félicité du fait que, « les enfants, cette année ont reçu les cours sans aucune perturbation durant toute l’année. J’estime qu’ils seront à la hauteur de traiter les sujets qui seront mis à leur disposition. Nous leur demandons d’être très calmes, très posés et traiter les sujets conséquemment ».

Selon Fodé Sylla, directeur communal de l’éducation de la commune de Dixinn, les 1083 candidats sont répartis dans trois centres. « Il y a deux centres à l’école de Sainte-Marie. Le lycée Sainte-Marie, il y a le centre des sciences maths. L’école primaire de Sainte-Marie, il y a les sciences expérimentales et une partie de sciences sociales.  Et le collège 1 Donka où il y a les sciences sociales », a-t-il laissé entendre tout en précisant que Dixinn n’a pas de candidat pour le Franco-arabe.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.