Un groupe de personnes qui se réclame de la nouvelle génération politique (NGP) dirigée par Badra Koné, déplore la dernière sortie médiatique de ce dernier. Badra Koné avait affirmé que son mouvement se refusait de prendre position dans le cadre de l’élection  présidentielle prévue pour le 18 octobre 2020. 

Cependant, selon Oumou Kader Soumah, chargée des relations extérieures et du partenariat de la NGP, « le président M. Badra Koné  a au cours d’une entrevue,  rassuré les dirigeants et le président de l’UFDG du soutien de la NGP à sa candidature ».

« La NGP est  respectueuse de ses engagements, le reniement du président M. Badra Koné est considéré inadmissible par le Bureau Exécutif National de la NGP et de son Cabinet, bien que cela pourrait s’expliquer par des raisons que nous nous abstiendrons de rendre publiques ». 

Partant de tout ça, « nous signataires de la présente, donnons 72 heures à Monsieur le président Badra Koné  pour se raviser. À défaut, sans quoi nous serons dans l’obligation d’exiger sa démission de la présidence de la NGP »(sic), a-t-elle prévenu. 

Toutes nos tentatives de joindre M. Badra Koné au téléphone sont restées vaines. 

Bhoye Barry pour guinee7.com 

00224 628 705 199