Kerfalla Sylla

L’atelier de formation sur l’utilisation de l’application dédiée au « reporting » des institutions financières inclusives, dénommée Système d’information et de gestion des institutions financières inclusives (SIG-IFI) a pris fin, vendredi 11 février à Coyah. Jacob Kolié, informaticien à la Banque centrale est l’un des facilitateurs de l’atelier. « Vous savez partout où les papiers sont manipulés, il y a des risques d’erreurs et pour éliminer totalement ces risques d’erreurs dans le processus, les autorités de la Banque centrale en collaboration avec les partenaires au développement ont décidé de la mise en place de cette application. L’application consiste à faire quoi ? Les acteurs des institutions financières n’ont plus besoin de se déplacer à la Banque centrale. Nous avons un système client/serveur, ils restent dans leurs bureaux à partir de leurs identifiants, ils se connectent au serveur de la Banque centrale, ils déversent leurs états financiers et un ensemble de requête est produit sur ces données pour aboutir à des états », a expliqué M. Kolié.

Jacob Kolié

De son côté, Kerfalla Sylla, inspecteur analyste financier à la Banque centrale, a laissé entendre que cette application, « va nous permettre d’améliorer notre productivité et surtout ça va nous permettre de dégager un temps qu’on consacre énormément en analyse des états financiers trimestriels qu’on peut consacrer à d’autres travaux de réflexion ».

Comme M. Sylla, la plupart des participants trouve bénéfique l’application.

Bhoye Barry pour guinee7.com 

00224 628 705 199