Le jeudi dernier, dans les environs de 23 heures, par des clameurs publiques, le commissariat central de Dixinn a été saisi d’un cas de viol sur une mineure de 12 ans au quartier Bellevue-école. Aussitôt le présumé a été interpellé, Mohamed Lamine Soumah est âgé de 32 ans, pêcheur de profession, il est domicilié au quartier Boulbinet.

“Dès qu’il est venu au commissariat central, nous l’avons mis au violon et tout en mettant une expertise médicale… Selon le médecin légiste il y’a eu des attouchements. C’est un cas de viol”, a expliqué capitaine Idrissa Keita, l’officier qui a géré le dossier tout en précisant que pendant son audition le présumé violeur n’a pas reconnu les faits.

En face des journalistes également, le présumé auteur a nié les faits qui lui sont reprochés. “Je suis père d’enfants, j’ai deux femmes. Je quittais le port de Boulbinet avec des poissons, quand j’ai trouvé la fille arrêtée à la belle-vue. Elle a soudainement pris mon pantalon j’ai dégagé sa main et lui ai demandé ce qui n’allait pas. Elle a dit que c’est moi qui l’ai violée. Pourtant je ne suis pas l’auteur”, a déclaré, Mohamed Lamine Soumah.

Après sa présentation à la presse par l’Office de Protection de Genre, de l’Enfance et des Mœurs (OPROGEM), ce lundi 13 juillet, il a été déféré devant le tribunal de première instance de Dixinn. 

Bhoye Barry pour guinee7.com 00224 628 705 199