Ouverte le 5 avril dernier, la session des ordinaire dite session des lois a été clôturée, ce vendredi 5 juillet, à l’Assemblée nationale. La cérémonie de clôture qui a lieu dans la salle du parlement a connu la présence de certains membres du gouvernement, des ambassadeurs et représentants des institutions internationales en Guinée, les maires des cinq communes de Conakry, les députés et certains citoyens.

Durant ces trois mois de travail, les députés ont adopté plusieurs textes de lois et accords. « Alors, le nombre de textes dont nous avions été saisis à l’ouverture de cette session le 5 avril 2019, n’était que de 9. Celui-ci par a suite est passé à 38 dont 19 projets, 3 propositions de lois, 8 accords, 6 conventions, 1 projet de résolution et 1 projet de charte ayant valeur de convention. Parmi les 21 textes de lois proposés à notre examen pour adoption, on en compte 3 qui ont été introduits par certains honorables députés, que je tiens à féliciter (…) », a laissé entendre le président de l’Assemblée nationale, l’Honorable Claude Kory Kondiano.

Poursuivant son discours de clôture, le numéro un du parlement guinéen a recommandé à ses collègues députés : « Nous devons faire preuve d’humilité en reconnaissant que ce ne sont pas toujours les textes adoptés au cours de notre législature qui sont sans faute et donc, applicables dans la durée. En effet, rares sont les lois à travers le monde dont les dispositifs peuvent résister au changement et aux réalités que subit à un moment donné un pays », a-t-il expliqué.

Un peu avant le discours du président de l’Assemblée nationale, le ministre par intérim de la Justice, Garde des Sceaux, ministre conseiller à la présidence chargé des relations avec les institutions, Mohamed Lamine Fofana, a tenu son allocution. Dans celle-ci, il a rappelé que cette session des lois qui ferme ses portes s’est ouverte « dans un contexte sociopolitique apaisé, grâce aux efforts de tous, y compris de votre institution, dont le fonctionnement régulier est une garantie certaine de l’état de droit et son corollaire qui sont la paix et la cohésion nationale ».

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici