Comme annoncé, il y a quelques semaines, par Malick Sankhon, le directeur de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), l’augmentation de 40% des pensions est devenue une réalité. C’est ce que nous avons pu relever, ce jeudi 11 avril, auprès des pensionnés qui se sont rendus dans les locaux de ladite caisse.

C’est à la queue leu leu et sourires suspendus aux lèvres, que ces retraités, veuves et orphelins, ont reçu leurs pensions, ce matin.

Venu récupérer sa pension, Elhaj Idrissa Soumah a confié ses sentiments : « Aujourd’hui, je suis vraiment heureux, je remercie le président de la République et le directeur de la Caisse nationale de sécurité sociale, Malick Sankhon, pour cette augmentation, qui va nous permettre, à nous retraités, de bien vivre avec nos familles. C’est un soulagement ».

De son côté, le syndicat de l’Union des retraités de la caisse de sécurité sociale, Mamadou Bailo Barry, a expliqué que : « Je suis venu ce matin, pour voir comment on paie les anciens travailleurs.  Je sers à la Caisse ici, depuis maintenant 20 ans, comme le président du syndicat. Aujourd’hui, il y a eu une augmentation, donc nous sommes très contents. Surtout moi, puisque nous avons beaucoup gêné Elhaj Malick Sankhon pour ces augmentations. Parce que les pensionnaires nous insultaient, vu que c’est nous qui intervenions entre les pensionnés et les patrons. Aujourd’hui, tout le monde est content, de Conakry à Yomou. Avant les gens prenaient 220 000 FG, d’autres même vingt et quelques mille ; imaginez-vous pour un père de famille. Mais depuis qu’Elhadj Malick Sankhon est là, il a augmenté. En premier lieu, il a augmenté 240 000 FG, parce que c’était à 150 000 FG et aujourd’hui, ceux qui prennent les 240 000 FG, ils ont six cent et quelques mille francs guinéens. Ce qui pourra soulager les veuves et les retraités ».

A son tour, Moussa Traoré, chef du service des pensions à la Caisse nationale de sécurité sociale, a déclaré par rapport à cette augmentation : « Comme vous pouvez le constater, aujourd’hui, c’est une joie immense qui se passe de tout commentaire. Vous avez constaté vous-même, que les pensionnés sont très contents. Cela est dû à quoi ? C’est tout simplement parce que le directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale, Elhadj Malick Sankhon, lors de la visite du président au sein de notre institution, avait pris une promesse, d’augmenter les pensions de 40%. Aujourd’hui, la promesse a été tenue. Mais ce qu’il faut reconnaitre, c’est que Elhadj Malick Sankhon, ce n’est pas sa première fois ; les pensions ont été rehaussées ici de 175 000 FG à 440 000 FG, pour que chaque pensionné soit au niveau du SMIC. Il y a eu des augmentations de 30% et 15%. Aujourd’hui, on parle de 40%. C’est raison pour laquelle le directeur général m’a chargé personnellement de passer un message auprès de tous les pensionnés. Que les pensionnés sachent qu’il est là pour eux. Qu’à chaque fois que l’occasion se présentera, il va augmenter les pensions ».

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités

Laisser un commentaire