Dans le cadre du programme des Centres d’Excellence Africains mis en place par les Gouvernements africains au Sud du Sahara et la Banque Mondiale, la république de Guinée a décidé de participer à la 3ème phase dudit programme, intitulée Centres d’excellence africains pour l’impact sur le développement socioéconomique de l’Afrique, en abrégé CEA IMPACT. Le Ministère guinéen de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS) a enregistré un premier succès dans la composante compétitive du CEA IMPACT (C1.1) par la sélection, au premier rang, de son projet intitulé « Prévention et Contrôle des Maladies Transmissibles, CEA-PCMT », porté par l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry (UGANC).

Le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, à travers l’Institut Supérieur des Mines et de la Géologie de Boké (ISMGB), porteur du projet, vient d’avoir la notification de la sélection de son 2ème projet, bâti autour de l’économie minière et intitulé « Centre d’Excellence Emergent en Mines et Société, en abrégé CEMS ».

Présenté dans la sous-composante C2.1, le CEMS est élu pour cinq ans (2019-2023) et recevra l’appui de la Banque Mondiale et de ses partenaires durant cette période, à travers une enveloppe de quatre millions de dollars américains (4 000 000 USD) et une assistance technique de haut niveau. Ce programme d’excellence permettra à l’ISMGB de moderniser ses infrastructures, mettre à niveau ses équipements de laboratoires et qualifier ses programmes de recherche et de formation par la mise en place de nouveaux programmes tournés vers l’économie minière en lien avec le développement socioéconomique de la Guinée et de la sous-région ouest-africaine. A terme, ce programme de coopération quinquennal aidera l’enseignement supérieur et la recherche scientifique guinéens à asseoir les bases indispensables de la transformation de l’Institut Supérieur des Mines et de la Géologie de Boké en un véritable outil d’expertise scientifique, académique, technique et technologique au service du développement d’une économie minière sociale porteuse de croissance, de talents et d’emplois pour les populations guinéennes et de la région.

Durant les cinq (5) prochaines années, l’ISMGB, pour le compte de son CEMS, recevra un appui financier et une assistance technique de qualité pour améliorer ses procédures et déboucher sur des résultats de recherche, de formation et de service à la communauté de standard international. Une première mission d’Assistance Technique en provenance de l’Association des Universités Africaines (AUA), l’unité régionale de facilitation des projets CEA Impact, est attendue en Guinée dans le courant du premier trimestre 2019 pour appuyer l’équipe projet du Centre d’Excellence Emergent en Mines et Société de Boké dans la finalisation de son dossier de mise en œuvre et de structuration des partenariats interinstitutionnels, scientifiques et académiques.

Publicités

Laisser un commentaire