Au procès de Ousmane Gaoual ce vendredi au tribunal de première instance de Dixinn, Me Salifou Béavogui, un de ses avocats a estimé que ce ‘‘procès n’a pas sa raison d’être. C’est une manière de traîner dans la boue, la réputation de Gaoual. Parce que c’est une personnalité influente dans ce pays’’.

Il ajoute que ‘‘traiter le chef de l’Etat d’un criminel ambulant n’est pas un crime. Donc vouloir incarcérer Gaoual pour ce fait à 5 ans, est une injustice pure et simple. Le rôle de l’opposition c’est de critiquer les actions de l’Etat et protester contre le gouvernement. Mais toutes les causes de l’UFDG sont rejetées par les juridictions guinéennes’’.

Et l’avocat d’apprécier les plaignants : ‘‘Bantama Sow est fidèle au président. Mais c’est Malick Sankhon qui navigue au gré du vent, qui veut manger dans toutes les sauces, qui souhaite le malheur à ce grand parti (UFDG, NDLR).’’

Me Béavogui rappelle que Gaoual a été arrêté sans lever son immunité parlementaire. Parce qu’il est un des ‘‘esprits éclairés à l’UFDG, ils veulent l’ébranler. Et c’est l’unique intention qu’ils se refusent d’avouer’’, conclut l’avocat.

Ismaël Sylla depuis le tribunal de première instance de Dixinn pour guinee7.com

Publicités

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici