Le ministre des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger, Mamadi Touré, après une réunion, ce jeudi 22 octobre, avec les diplomates accrédités en Guinée, s’est exprimé sur la série d’attaques des ambassades de Guinée dans plusieurs pays étrangers.

 « Non seulement il y a la violence à l’intérieur du pays, mais nos ambassades sont victimes d’attaques. En Belgique, à New York, à Dakar et dans d’autres endroits, ils sont inquiétés. Comment on peut aller s’attaquer à ceux qui sont censés vous représenter à l’étranger et censés vous protéger à l’étranger. Je pense que c’est très grave. Il y a l’état d’esprit qui est là, qui est extrêmement dangereux, qu’il va falloir contenir. Il faut que les gens se ressaisissent. Il s’agit d’une nation, ce n’est pas une guerre. On est en train de construire la démocratie dans ce pays. Ce n’est pas avec la violence ni avec les fausses informations », a martelé M. Touré.

Enfin, il a indiqué le rôle de l’Etat dans le maintien de la paix : « C’est très sérieux ce qui est en train de se passer. Les appels à la violence, c’est dangereux. Et le gouvernement est obligé d’assurer la sécurité des citoyens et d’assurer la sécurité du territoire. »

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com