Le colonel Mamady Doumbouya, président du CNRD a rencontré ce jeudi les acteurs du secteur minier au Palais du peuple de Conakry. Ces derniers se disent rassurés par les discours de premières heures du CNRD.

Frédéric Bouzigues, directeur général de SMB et administrateur du consortium SMB-Winning

« C’est une réunion de concertation qui s’inscrit dans le cadre de toutes les concertations qu’ils ont eues avec les forces du pays, les opérateurs. Nous sortons de cette réunion de concertation satisfaits. Les opérateurs miniers sont des opérateurs qui ont de grandes responsabilités, donc on entend continuer notre rôle économique, tout en rassurant également l’Etat de notre accompagnement. En réitérant aussi notre demande de sécurisation de nos installations, de sécurité pour nos investissements pour pouvoir continuer valablement et durablement notre travail… Vous savez, y a des engagements forts qui ont été pris par ces autorités dès le lendemain sur la continuité de nos opérations, de l’ouverture des frontières maritimes et terrestres pour continuer à faire nos exportations et nos importations et également le respect mutuel des engagements conventionnels et contractuels. Donc nous avons une parfaite confiance envers ces autorités, qui vont aussi faire appliquer des conventions que nous avons signées d’un côté comme de l’autre ».

Mamadi Youla, Société des mines de fer de Guinée

« Cette consultation est nécessaire et indispensable. C’est le début d’un processus. Ce processus va se poursuivre. Nous sommes dans une phase de transition et il y a beaucoup de choses à faire. La meilleure façon d’adresser ces problèmes c’est par la concertation, par la discussion. Donc nous saluons cette initiative. Nous avons passé le message que nous avions et nous avons aussi écouté le message du CNRD, que nous avons apprécié dès le premier jour avec des discours rassurants et aussi la volonté pour les acteurs du secteur minier que nous sommes, de continuer notre activité sans aucune interruption. Cela, nous l’avons vraiment salué.  Mais nous allons continuer les discussions. Aujourd’hui, c’est une rencontre formelle. Il y a tout un travail qui sera fait par la suite et ce travail va commencer sous la coordination du ministère des Mines. Nous saluons l’initiative, la volonté de discuter, la volonté de dialogue ».

Abdou Lory Sylla et Bhoye Barry pour guinee7.com