Après le prononcé du verdict par le tribunal de première instance de Dixinn qui a condamné Souleymane Condé et Youssouf Dioubaté à un an de prison ferme et au payement d’une amande de 20 millions de GNF, la réaction du collectif des avocats de la défense n’a pas tardé. Selon Me Salifou Béavogui, leurs clients ont été condamnés à cause de leurs prises de position politique.

D’abord, l’avocat rappelle que « le collectif des avocats a démontré que dans cette affaire, il n’y a pas d’infraction. Que nos clients sont simplement arrêtés pour leur position politique. Le ministère public, dans sa réquisition, a demandé à ce que nos clients soient condamnés à 5 ans de prison et au paiement pour chacun d’une amende de 300 millions GNF ».

Il poursuit en disant que « le tribunal n’a pas suivi le parquet, mais malheureusement, il n’est pas parti jusqu’au bout de son courage en libérant les prisonniers, que nous qualifions de prisonniers politiques », regrette Me Béavogui, ce mercredi 13 janvier 2021.

Et maintenant, « nous allons systématiquement relever appel contre cette décision. Et nous souhaitons que ce soit dans les meilleurs délais ».

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199