Dans le conflit qui oppose les agriculteurs aux éleveurs, dans la localité de Bangouya, située dans la préfecture de Kindia, le sous-préfet Aguibou Touré, soupçonnerait le bureau des ressortissants de la sous-préfecture basée à Conakry, de tirer les ficelles, en poussant les autochtones à chasser de leurs terres, les éleveurs. Il faut rappeler que des incidents sont fréquents dans cette zone, où agriculteurs et éleveurs ont du mal à cohabiter pacifiquement.

Pour le sous-préfet, ce conflit serait alimenté par des fils de la localité vivant à Conakry. Ceux-ci auraient même sollicité les services d’un avocat, afin d’entreprendre des actions pour le déguerpissement des éleveurs.

Les autorités locales accusent ces ressortissants de faire preuve de  « désobéissance et de rébellion » à leur endroit.  Et d’alimenter la haine dans la localité.

Djoubairou Baldé depuis Kindia pour Le Démocrate, partenaire de guinee7.com   

Publicités

Laisser un commentaire