L’ambassadeur du Japon en Guinée, Matsubara Hideo et Mme Aminatou Kahn Diallo, présidente du Rotary Club de Conakry, ont procédé, lundi 31 Octobre à la signature d’un accord portant sur le financement de la reconstruction de l’école primaire Tafory Gangan à Kindia.

La cérémonie s’est déroulée dans les locaux de la résidence de l’ambassadeur du Japon en Guinée, sise au quartier Donka à Conakry.

Le Japon qui fait de l’éducation son cheval de bataille en Guinée, finance cette reconstruction à hauteur de 145 251 dollars soit 1 milliard 200 millions de francs guinéens.

Cet ouvrage sera réalisé par la société BELCO sous la supervision du Rotary Club de Conakry.

En présentant ce projet, l’ambassadeur a dépeint l’état préoccupant dans lequel se trouve cet établissement. « L’école de Tafory Gangan se situe dans la commune urbaine de Kindia et accueille actuellement 1 027 élèves et 34 enseignants, pour 15 salles de classes. Elle comprend quatre bâtiments dont un datant de 1962 dont l’état devenait problématique pour les élèves et les enseignants, au point de n’être plus utilisée. Construite en matériaux du cru, elle ne peut remplir sa mission, et doit être remplacée », a-t-il fait remarquer.

Avant d’ajouter qu’avec ce financement, « le projet va permettre la reconstruction d’un bâtiment de six salles de classe aux normes, la fourniture de 72 tables-bancs, et la construction d’une direction avec son mobilier. Cela permettra de sécuriser les élèves et les enseignants dans des locaux neufs et de qualité, et de doter, enfin, l’école d’une vraie direction, mettant ainsi l’école de Tafory Gangan aux normes habituelles. Après le projet, ils seront 1 200 élèves qui profiteront de ces infrastructures agrandies et renouvelées ».

Quant à Mme Aminatou Kahn Diallo, après avoir remercié le Japon pour son aide, elle a indiqué que « ce projet qui rentre dans le cadre des six axes stratégiques de Rotary Club notamment celui de l’alphabétisation et l’éducation de base, est un projet qui apportera aux communautés environnantes des bénéfices immédiats à long terme. Car ces infrastructures de qualité serviront à beaucoup de générations qui fréquenteront cette école ».

Avant d’annoncer qu’au-delà de cette reconstruction, « le Rotary Club Conakry s’engage également à mettre en œuvre la construction d’un forage qui permettra à l’école de bénéficier de la proximité d’un point d’adduction d’eau ».

Le représentant de l’entreprise chargée de la reconstruction, s’est engagé à respecter le délai de 4 mois.

Les responsables de ladite école ont également pris part à la signature.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com