Selon Jeune Afrique, la justice américaine élargit son enquête un mois après l’arrestation de Samuel Mebiame. Le fils de l’ancien Premier ministre du Gabon Léon Mebiame est soupçonné de corruption au Niger, en Guinée et au Tchad pour l’obtention de concessions minières et a été arrêté le 12 Aout dernier à New-York.

Selon le journal panafricain, ‘‘l’homme d’affaire gabonais aurait admis avoir versé des pots-de-vin à des dirigeants guinéens — jusqu’au Président Alpha Condé dont le nom est également mentionné’’.

Pour rappel, le 17 Août dernier, le gouvernement guinéen a déclaré dans un communiqué de presse que ‘‘les autorités judiciaires pénales guinéennes suivent attentivement l’affaire Samuel Mebiame et mèneront toutes les investigations nécessaires pour aider les autorités américaines à faire la lumière sur les allégations en lien avec la Guinée’’.

Le gouvernement précisait à l’occasion que ‘‘l’existence d’une enquête en cours impose toutefois de s’abstenir de commenter l’affaire publiquement à ce stade’’.

‘‘Le Gouvernement guinéen demeure à la disposition des autorités américaines, avec qui il a déjà collaboré et continue de collaborer étroitement, pour apporter toute l’assistance nécessaire à la procédure en cours aux Etats-Unis’’, a conclu le communiqué de presse.

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com

Publicités

8 Commentaires

  1. Allons seulement!!! La verite finira pas jaillir. Toutes les dernieres maneouvres de Alpha pour rencontrer et s’afficher avec les opposants visent a ceux ci et les endormir, vu les graves accusations qui commencent a provenir de l’enquete Americaine sur le “Cas Mebiame”. Palladino fut au centre des accusations que l’opposition avait formule a l’encontre de Alpha dans le passe, tout les millions provenant de l’Angola, du Congo Brazza, sans oublier les fameux 700 millions de Rio Tinto.

  2. Allons seulement!!! La verite finira par jaillir. Toutes les dernieres maneouvres de Alpha pour rencontrer et s’afficher avec les opposants visent a calmer ceux ci, sur leurs agitations sur le plan national et les endormir, vu les graves accusations qui commencent a provenir de l’enquete Americaine sur le “Cas Mebiame”. Palladino fut au centre des accusations que l’opposition avait formule a l’encontre de Alpha dans le passe, tout comme les millions provenant de l’Angola, du Congo Brazza, sans oublier les fameux 700 millions de Rio Tinto. Ca commence a venir.

  3. Alpha ne peut faire appel à Kassory Fofana ,kerfalla Yansané ,Madikaba Camara,OUsmane kaba,kiridi Bangoura ,Ansoumane conde ,avec Diaré à la cour des comptes et Youla Mamady,un poulain de Facinet Fofana l’assassin des mines,comme premier ministre ..Alpha entouré de cette bande de prédateurs délinquants qui sont les orfèvres de la faillite du pays de son pillage ,est un homme corrompu .il ne peut pas être autre chose que leur complice donc corrompu et prédateur

  4. C’est toujours les mêmes chansons qu’on entend depuis longtemps. Lorsqu’on verse un pot de vin c’est pour obtenir une licence d’exploitation concernant les mines. Dites-moi, comment se fait-il que ce Gabonais qui prétend avoir versé un pot de vin à Alpha Condé n’a pas pu obtenir une licence d’exploitation dans les mines en Guinée ?

  5. Tout ceux qui parlent aujourd’hui de corruption ,si tu fouilles bien leur passé et présent sont tous aussi noyés dans des sales affaires.ce n’est même pa nouveau en Guinée

  6. bien dit c’est les même chansons tjrs de l’opposé alpha connaît l’Afrique c’est pas dans les mains de ces petits enfants qu’il va pendre l’argent. nos mines sont ouvertes à tous. prends le code tu vérifies si c’est attrayant tu poses ta demande tu as un agrément alors de quel côté il y’a corruption.

Laisser un commentaire