Deux fois en une semaine, Bouaké a de nouveau été le théâtre, les 5 et 9 janviers derniers, de violents tirs à l’arme lourde suite à des incidents entre militaires et les éléments du CCDO.

Lire la suite …

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici