Profitant d’un déjeuner de presse qu’il a organisé à Conakry, vendredi 22 octobre, le directeur général de la société Électricité De Guinée (EDG) est revenu sur les problèmes auxquels son entreprise fait face dans la gestion du courant électrique en Guinée, tout en énumérant quelques pistes de solution auxquelles lui et son personnel font recours pour y remédier.

De prime à bord, Bangaly Maty a fait savoir qu’il y a toute une stratégie pour le redressement de la société EDG. Un des piliers importants de cette stratégie, selon lui, c’est l’engagement des parties prenantes.

« Il y a quelques mois, nous avons organisé une série de cette stratégie avec les populations pour leur expliquer comment fonctionnent la société, la question de facturation, la desserte et plusieurs autres questions non-citées. Aujourd’hui donc, il s’agissait pour nous de rencontrer les patrons de presse pour leur expliquer à eux aussi, comment fonctionne l’entreprise, quelles sont les grandes problématiques qui expliquent des coupures, la question de facturation, etc. », a expliqué le DG de l’EDG.

Par la suite Bangaly Maty a précisé que : « le réseau de transport d’EDG est nettement inférieur à la demande car c’est plus de 620 000 abonnés rien qu’à Conakry. A cause des surcharges notamment la nuit sur certains postes, la société est obligée de réduire la charge en débranchant certains quartiers. »

Parlant des coupures dans les ménages, il a souligné que celles-ci, sont dues à plusieurs facteurs. « Il y a des coupures qui sont saisonnières, à cause des orages sur les grandes lignes de transport, mais il y a aussi des coupures qui sont dues aux charges des postes. On a au moins deux postes ou trois qui sont très chargés notamment dans les points de Kissosso et celui de Hamdallaye. Les nuits, on est obligés de réduire la charge par les délestages sinon, ces deux postes ne peuvent pas alimenter ces zones. Il y a des projets structurants actuellement en cours, pour résoudre définitivement ces problèmes » a fait entendre Bangaly Mathy.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com