Mamou,le 18 Mai (AGP)-Après la détection  d’un cas positif au COVID-19, jeudi 14 Mai 2020 dans la préfecture de Mamou, les autorités sanitaires ont recensé  32 contacts directs et indirects . L’opération a pris fin  dimanche, 17 mai 2020, selon la direction préfectorale de la santé de Mamou.

Selon la directrice préfectorale de la santé de Mamou, Hadja Mariama Kankalabé Diallo, les recherches ont été  menées jusqu’à dans la sous-préfecture de Dounet située à 30 kilomètres du chef de la préfecture de Mamou sur la route nationale Mamou-Dabola.

« Dans le cadre de leur mission de travail, il était prévu que le chauffeur et son patron se rendent dans la sous-préfecture de Dounet. Mais, après avoir été informé de leurs statuts suite aux tests positifs au COVID-19, le chauffeur qui était déclaré positif s’est abstenu de se rendre dans cette commune de convergence. C’est seulement son patron dont le résultat était négatif qui a effectué le déplacement à Dounet.

 Et, c’est pourquoi dans le recensement des contacts, la mission s’est rendue dans cette localité. Et, à ce jour, une trentaine de Contacts du cas positif ont été répertoriés. Sur les 32 contacts, il y a deux (2) cas directs qui sont membres du personnel de l’hôtel où le cas positif était logé. Les contacts indirects, c’est-à-dire les contacts du contact direct du cas positif, autrement dit les contacts du chef de mission, sont au nombre de 30 », a ajouté la DPS de Mamou

« Aujourd’hui, le chef de la mission qui a été testé négatif, il va falloir libèrer beaucoup de contacts. Parce qu’il n’y aurait pas de raison de les suivre dans la mesure où ils n’ont pas été en contact direct avec celui qui est déclaré positif », a fait savoir Hadja Mariama Kankalabé Diallo.

AGP/18/05/020                  AOS/AND

Publicités