Aujourd’hui à Timbi-Madina dans la préfecture de Pita, plus de 5000 tonnes de pommes de terre sont stockées sans acheteur, à cause de l’état d’urgence sanitaire décrété par le président de la République de Guinée. Aussi, des milliers de tonnes sont en attente d’être récoltées.

Si rien n’est fait par le gouvernement, les groupements agricoles de cette sous-préfecture seront tous en faillite. Je lance un appel pressant au gouvernement de notre pays de racheter cette pomme de terre de qualité et à bon marché pour sauver cette filière qui a été construite avec 30 années d’efforts et d’investissements.

Le gouvernement pourrait même distribuer cette pomme de terre à la population guinéenne qui a du mal à joindre les deux bouts. Il faut tout faire pour sauver cette filière. Ce n’est pas de la politique. C’est la sécurité alimentaire qui est menacée dans notre pays.

Chérif Abdallah, Président du GOHA

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.