Même si le procureur près la cour de répression des Infractions économiques et financières (CRIEF), Aly Touré peut se pourvoir en cassation, c’est un ouf de soulagement pour Dr Mohamed Diané, ancien ministre délégué à la défense de l’ancien régime et ses avocats.

Ce mardi, la chambre de contrôle de la CRIEF s’est prononcée en faveur de la libération de l’ancien dignitaire du régime d’Alpha Condé, tout en revoyant à la baisse la caution, qui de 5 milliards, revient à 2 milliards 500 millions gnf.

Au bout du fil, Me Sidiki Bérété nous a confié la nouvelle qu’il considère comme une victoire. « La caution qui était à 5 milliards a été ramenée à 2 milliards 500 millions. Le procureur a 6 jours pour se pourvoir en cassation. C’est à la cour suprême maintenant de nous départager. Si la cour suprême rejette le pourvoir, on le libère. Si la cour Casse, on revient, on reprend le débat. Mais de toutes les façons, c’est une grande victoire à partir du moment où la liberté a été octroyée par la chambre d’instruction et la chambre du contrôle. »

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com