Les attaques à main armée reprennent de plus belle sur la route nationale Labé- Conakry. En fin de semaine dernière, le syndicat des transporteurs de Labé faisait état de 8 véhicules attaqués dans la même nuit. Dans la nuit du lundi au mardi 11 octobre 2022, une nouvelle attaque s’est effectuée à la sortie de Dalaba. Un premier taxi en provenance de Conakry pour Labé, a échappé de justesse des coupeurs de route qui avaient érigé une barricade en pleine nuit. 《 À la sortie de la ville de  Dalaba, nous avons trouvé une barricade. Deux hommes encagoulés se sont présentés devant nous, ils nous ont sommés de nous arrêter, j’ai refusé. Entre-temps, un des bandits à jeter une grosse pierre sur la voiture qui a brisé la vitre de devant pour me blesser, malgré tout, j’ai résisté et j’ai réussi à m’échapper 》, a témoigné Abdoulaye Djibril, chauffeur.

Cette nuit, n’était pas la bonne décidément pour ces coupeurs de route qui se sont ensuite attaqués à un cortège funèbre puisqu’un des bandits sera capturé. 《 On a trouvé une barricade à la sortie de Dalaba, un véhicule était devant nous, ils ont réclamé de l’argent au chauffeur , celui-ci a dit qu’il n’avait que 20.000fg,  entre-temps,  nous on suivait la scène derrière. Nous nous sommes rendus compte qu’ils n’étaient que deux, dès que nous sommes descendus de notre véhicule, celui qui avait le fusil à pris la fuite, son second aussi a voulu fuir, mais nous l’avons rattrapé. Certains voulaient le lyncher, mais nous n’avons pas accepté, nous l’avons ligoté et le mettre dans le pick-up. Nous avons décidé de l’envoyer à Pita, parce que nous nous sommes dits s’ils osent faire des attaques en pleine ville de Dalaba chaque fois, c’est qu’il y a forcément une complicité avec les services de sécurité. Nous l’avons finalement déposé à la gendarmerie de Pita dans l’espoir que des enquêtes seront menées pour démasquer le réseau 》,a expliqué Mamadou Djouma Bah.

Selon le commandant de la gendarmerie de Pita, le jeune-homme en question serait âgé d’une vingtaine d’années. Il a cité plusieurs noms qui seraient membres de son équipe mais pour le moment, les enquêtes se poursuivent pour traquer les autres membres du gang en cavale.

Par devers du présumé bandit arrêté plusieurs boules de chanvre indien, ainsi que des comprimés Tramadol ont été trouvés.

Sam Samoura pour Guinee7.com