Apparemment les leaders de la Société civile guinéenne sont actuellement visés par des hors de la loi. Après l’assassinat de l’ex vice Président du Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne (CNOSCG) et candidat malheureux à la Présidence de cette Institution le 08 février 2014 à Kindia. C’est autour de son challenger  et actuel Président du CNOSCG, Dr Dansa Kourouma d’être victime d’une attaque à main armée à son domicile hier nuit  à 2 h du matin.

Ces malfrats sans cœur  ni foi ont envahi la cour du Président du Conseil National des Organisateurs de la Société Civile à 2 heures du matin à Sangoyah. Ils se sont attaqués à sa  voiture et emporter avec eux, un ordinateur, un I pad, un montant de 900.000 fg,  un sac à dos contenant d’importants dossiers  et un petit sac à main.

Ce genre d’actes dont ont été victimes  beaucoup de leaders d’opinion appelle  à une prise de dispositions par les autorités sécuritaires pour défendre l’intégrité physique et matérielle des  personnes sensées travailler pour le développement et la défense des droits de l’homme dans notre pays.

Nous espérons être entendus pour que de tels actes soient réprimandés dans le futur avec force et rigueur.

Alseny Dalo Bangoura

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici