Aboubakar Sidick Sampil est mort des suites d’un AVC à Conakry, ce 1er mars 2020. Physicien, professeur d’université, M. Sampil était un amoureux du journalisme qu’il exerçait à ses heures perdues. Dors en paix, cher Grand !