Mama Kassory Bangoura, chargée de mission à la Primature a tiré sa révérence hier à Paris, où elle se soignait depuis un moment. Mama Kassory Bangoura, ancienne cheffe de cabinet de la Primature, meurt, un peu plus de deux ans, après son époux, Pr Yagouba Touré, néphrologue, à l’époque Doyen de la Faculté de Médecine de l’Université Kofi Annan.

Mama Kassory connaissait la Primature qu’elle a intégré depuis les années ‘‘90’’ comme la paume de sa main. Ce grand commis de l’Etat était respecté de tous, parce que grande bosseuse.

‘‘Elle était d’un engagement hors pair, aimait son travail. J’ai rarement vu l’engouement qu’elle avait pour son travail, chez d’autres personnes en Guinée’’, témoigne Mamady Oumar Keita, ancien conseiller NTIC, à Primature.

Pour ses enfants perdre un père comme Yagouba et une mère comme, Mama, en si peu de temps…

‘‘Elle était très maternelle ; organisait le petit déjeuner pour les conseillers dans son bureau. Elle était préoccupée par ce qui arrive à tout le monde ; aimait les gens. Bref, socialement imbattable. Et du côté du travail, elle était un modèle de cadre engagé. Même aux Finances où elle a été cheffe de cabinet, elle facilitait les entrées chez le ministre. J’ai surtout beaucoup de compassion pour ses enfants, perdre en si peu de temps, un père comme Pr. Yagouba et une mère, comme Mama, tous exceptionnels, n’est sûrement pas facile’’, regrette M. Keita.

Comme cheffe de cabinet, Mama Kassory Bangoura a accompagné les premiers ministres Sidya Touré, Lamine Sidimé, Mohamed Said Fofana, Mamady Youla. Elle décède avec le poste de chargée de mission à la Primature. Elle avait 62 ans et était mère de 6 enfants.

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com

Publicités

Laisser un commentaire