Les arrestations continuent dans l’affaire portant sur la mort de Moussa Camara alias Monlim, brûlé vif  à Tanènè par une population qui l’a confondu à un voleur, dans la préfecture de Dubreka.

Le parquet général près la cour d’appel de Conakry a annoncé l’interpellation de 9 personnes mardi dernier. Cette nouvelle vague d’interpellations complète à 20 le nombre d’interpellés.

Le procureur a par ailleurs signalé que le procureur compétent fera des communications au besoin.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com