Sekou Diallo n’est plus ! Membre du Bureau politique national du parti au pouvoir, celui qu’on appelait affectueusement ‘’Le Prince’’ est décédé mercredi 11 décembre 2013, des suites de maladie, à l’hôpital national de Kipé. Sekou Diallo, malgré son état de santé précaire, et son âge avancé (71 ans) avait activement pris part à la campagne, au compte des récentes élections législatives.

Un combattant de première heure du RPG originel, l’homme fait partie de ceux qui, jusqu’à la mort, ont toujours gardé foi en le Pr Alpha Condé. Il est aussi l’un des premiers financiers du parti. D’ailleurs, selon des témoins, il est l’un des rares à avoir toujours fonctionné sur fonds propres pour mener campagnes au bénéfice du parti présidentiel.

Le ‘‘Prince’’ jusqu’à la veille de sa mort, continuait encore à expliquer à la quasi-totalité de ses visiteurs comment et pourquoi il faut soutenir Alpha Condé. Il avait la conviction que le Prof a les atouts pour redonner espoir aux Guinéens.

Né en 1942 à Tindila, à un peu plus de 100 km du centre-ville de Mandiana, Sekou Diallo est de la descendance de la famille royale de son village. C’est dire que l’homme était un véritable Prince. Très jeune, il voue une admiration pour bon nombre de leaders africains, comme Patrice E. Lumumba. Ce qui le conduira à tenter l’aventure qui le mènera notamment au Zaïre, actuel R.D. Congo. Dans le pays du Maréchal Mubutu. Sekou Diallo réussit à s’adapter à sa nouvelle vie et prospère au Zaïre. Il réussit à lier amitié avec certains ténors du régime de Kinshasa.

Ici il devint pour la quasi-totalité des Guinéens qui s’y sont rendus à l’époque, un tuteur attentif, toujours prêt à rendre service. Outre la mouvance présidentielle, le Wassolon est aujourd’hui orphelin d’un de ses Princes. Un Prince qui sera conduit à sa dernière demeure au même moment que l’icône sud-africaine, Nelson Mandela, ce dimanche 15 décembre.

A l’annonce de la triste nouvelle du décès de Sekou Diallo, le Président de la République, de nombreux ministres ainsi que les cadres du parti et amis politiques ont tout abandonné pour être aux côtés de la famille pour compatir à la douleur. Que l’âme du Prince repose en paix ! Amen.

Cheick Ah. Tidiane Diallo

Publicités