Le Directeur général de l’Autorité de Régulation des Postes  et Télécommunications (ARPT) de Guinée,  Moustapha Mamy Diaby a indiqué, mardi, 23 décembre, à la Maison de la Presse, qu’en 2015, des Cybers-centres seront installés dans les établissements d’enseignements  secondaire, supérieur et professionnel publics du pays.

L’objectif de ce projet est de doter l’ensemble des établissements secondaires et supérieurs publics de Cyber-centres pouvant accueillir, au moins 25 personnes à la fois, d’ici décembre 2015. C’était lors d’un point de presse qu’il a animé.

Moustapha Mamy Diaby a fait savoir que le président de la République, Pr. Alpha Condé est engagé à construire et équiper deux cents (200) Cyber-centres dans ces établissements publics du pays, dans le cadre de la qualification de l’enseignement et de l’introduction des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) dans le système éducatif.

‘’Ces centres connectés à l’internet permettront d’accroitre l’accès aux savoirs partagés, les échanges entre élèves/étudiants de différents centres ; entre apprenants et enseignants et entre les enseignants eux-mêmes’’, a-t-il développé.

Abordant la question de la gestion de ces centres, M. Diaby a souligné que, pendant la journée (de 7h30 à 18h TU), le centre fonctionnera en cybercafé payant avec une forte exonération.

‘’La gestion commerciale des centres se fera sur la base de tickets d’accès aux machines. Qui seront générées à partir de Conakry, pour assurer une sécurisation  des revenus. Chaque ticket (code d’accès) aura un crédit horaire mensuel suffisant, permettant à chaque élève/étudiant de faire des travaux de consultation/recherche, sans monopoliser les infrastructures’’, a expliqué le DG de l’ARPT.

AGP

 

Publicités

Laisser un commentaire