De nombreuses femmes ont manifesté leur colère ce jeudi 15 décembre 2016, sur l’autoroute Fidel Castro à la hauteur du nouveau ‘‘Grand marché de Conakry’’.

Les femmes à qui, le gouvernement, à travers le président Alpha Condé, a promis des places gratuites –environ 600-, ont été stupéfaites d’apprendre que des boutiques doivent être louées à des prix d’or. ‘‘Un hangar a été construit pour des femmes, c’est sous ce hangar que des places ont été réservées gratuitement pour des femmes’’, nous confie une source proche de l’administration du marché.

Une manifestante n’entend pas de cette oreille, l’affaire : ‘‘le président avait dit que le marché appartient aux femmes. On nous avait même dit qu’on allait faire déménager les femmes de Avaria pour ce marché. Aujourd’hui, ils nous demandent des millions pour une boutique !’’

Au moment de mettre en ligne cette information, la tension a baissé. Mais les ordures déversées sur la route brûlent encore sur la chaussée et la circulation toujours paralysée.

FYC pour guinee7.com

Publicités

Laisser un commentaire