mine d’or à siguiri (archives)

Des habitants de deux localités se sont affrontés autour d’une parcelle recelant une mine d’or ce jeudi dans la préfecture de Siguiri située à près de 700 kilomètres de la capitale, en Haute Guinée, faisant 16 blessés, a-t-on appris de sources concordantes.

Il s’agit d’un groupe d’orpailleurs de la localité de Kignébakoro, située dans la préfecture de Siguiri et d’un autre groupe issus de la localité voisine de Sassando, qui se sont affrontés à coups d’armes blanches, de gourdins et d’objets contondants.

Des incidents survenus suite à une altercation qui a éclaté autour d’une parcelle recelant de l’or, et dont les deux localités se disputent la propriété, et comme toujours en pareils cas, les parties en conflit préfèrent en découdre que de se référer à l’arbitrage des autorités de tutelle. De tels incidents sont récurrents dans cette partie de l’extrême nord-est de la Guinée, où l’activité principale demeure désormais l’extraction artisanale de l’or.

D’ailleurs, il y a environ deux semaines, une délégation gouvernementale composée du ministre des Mines et de la géologie Mohamed Lamine Fofana et son homologue délégué aux Transports Ahmed Tidiane Traoré s’est rendue à Mandiana, une autre préfecture voisine de Siguiri, où elle devait réconcilier les populations de deux localités qui s’étaient affrontés faisant 12 blessés, dont 3 grièvement.

Il s’agissait de Diarakoro et Matiguila, qui se disputaient une mine d’or, dont l’exploitation a provoqué des tensions entre ces populations voisines.

La mission avait ordonné l’arrêt de tous les travaux à but d’exploitation d’or sur la parcelle litigieuse, ce jusqu’à nouvel ordre.

Xinhua

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire