Fatoumata

 

Fatoumata Diariou Diallo âgée de 17 ans et fille d’Ibrahima Sory Diallo, coordinateur du bloc de l’opposition constructive (BOC) a été enlevée il y a une semaine par des inconnus. Elle vient de regagner le domicile de ses parents et ses présumés ravisseurs ont été  mis aux arrêts  par la compagnie mobile d’intervention de la sécurité (CMIS) d’Entag.

Tout commence lorsque la jeune fille a décidé de partir  nuitamment jeudi le 26 février dernier à Kindia pour voir sa maman. Malheureusement elle se fait embarquer par des supposés bandits. Elle avait à sa possession un montant de quinze millions de francs guinéens.  Elle retrouve sa maison après huit jours d’enlèvement et de viol. « C’était la nuit du jeudi, j’ai retrouvé  explique le père ma fille jetée  vers Kindia. Là, elle m’a donné des explications qu’elle s’est faite arrêtée par des gens depuis huit jours à Entag. Immédiatement je suis parti avec ma fille à la CMIS d’Entag auparavant elle m’avait informé qu’il y a un des bandits qui a été arrêté ici».

Les présumés bandits sont au nombre de trois. Ils sont déférés actuellement à la direction de la police judiciaire (DPJ) de Kaloum.

JB.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici