Selon plusieurs médias, Marie Hélène Sylla et Diogo Baldé, respectivement directrice du département démembrements et directeur adjoint des opérations de la CENI, tous issus de l’UFDG, ont quitté jeudi soir la commission de totalisation des votes. « Compte tenu de graves anomalies constatées dans la procédure de totalisation des résultats du scrutin du 18/10/2020 et du fait que nos observations pour garantir la transparence, la fiabilité et la sincérité des résultats dudit scrutin ne soient pas prises en compte, nous avons décidé de nous retirer des travaux de la commission de totalisation de la CENI, ce à compter du jeudi 22/10/2020 au matin », ont-ils justifié.

Ces derniers temps, une rumeur persistante indiquait que Cellou Dalein Diallo, autoproclamé président de la République, cherchait à démobiliser les commissaires issus de son parti pour « illégitimer » les résultats publiés par la CENI.  Marie Hélène et Diogo Baldé qui se retirent des travaux à la fin du processus sont-ils tombés dans ce piège ? C’est la question.  

Aziz Sylla pour guinee7.com