Dans le cadre d’un programme expérimental, la Société Minière de Boké (SMB) a initié et encadré des communautés agricoles installées le long de son chemin de fer Santou-Dapilon, pour la mise en valeur de plus de 3000 hectares, tout en améliorant les rendements habituels.

Ce mardi 26 Avril 2022, les premières récoltes ont été lancées dans le folklore local, et les populations se sont activées toute la journée pour s’impliquer dans la récolte des premières tonnes de riz « estampillées » SMB-Winning, l’entreprise qui a accompagné leurs efforts depuis plus de 4 mois.

Pour le moment, une partie du vaste site a été mise en valeur pour la culture de la variété locale (CK801) et, parallèlement, l’autre partie a servi de cadre d’expérimentation à la variété importée (Gawal R1 et Faro 44), dans le village de Wamonou. Le premier lot produit 5 tonnes à l’hectare, contre un rendement de 10,5 tonnes à l’hectare, pour la variété expérimentale.

Les variétés expérimentales utilisées à Boké ont déjà connu un succès dans des pays d’Afrique de l’Ouest comme le Sénégal, le Niger, le Nigeria, la Côte d’ivoire, le Mali, etc.

« Le gouvernement guinéen met un point d’honneur à l’amélioration sensible du bien-être des résidents dans ces zones à fort potentiel agricole. Cette initiative de SMB-Winning est un motif d’espoir pour l’avenir de ces localités où la bauxite est exploitée depuis décembre 2015 », a commenté Colonel Fodé Abouboucar Sylla, Préfet de Boké.

Qui, avant de donner le feu vert pour le démarrage de la récolte, a vivement félicité et remercié la SMB pour cette expérimentation qui vise à « accroitre le rendement pour l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire ».

C’est justement pour cet objectif que depuis quelque temps, SMB-Winning et son Président Directeur Général, Sun Xiushun, ont lancé le concept de « corridors verts et corridors agricoles » pour apporter des appuis décisifs aux populations vivant le long de son chemin de fer inauguré en 2019.

« Nous sommes engagés dans la transformation des conditions de vie des communautés impactées par nos projets comme mentionné dans nos conventions. Cette première étape est une expérience qui va être consolidée et vulgarisée dans les mois et les années à venir », a dit M. Sun.

L’expérience a consisté à mobiliser des ingénieurs et agriculteurs locaux, appuyés par un financement de la compagnie, pour redynamiser, améliorer et promouvoir l’agriculture dans ces zones.

Durant la période d’essai, le revenu de plus d’une cinquantaine de jeunes des localités concernées était lié à ce projet.