Les trois facilitatrices en charge de mettre en œuvre le cadre de dialogue inclusif ont rencontré ce mercredi, le premier ministre, Dr Bernard Gomou et des membres du gouvernement. La rencontre s’est déroulée à la Primature à Conakry.

Au sortir de la rencontre, Dr Makalé Traoré a annoncé laisser la politique pour se consacrer à cette nouvelle mission. « Nous avons travaillé sur la méthodologie. Nous avons de notre côté affirmé notre engagement. La situation de notre pays commande cet engagement. C’est d’ailleurs ce qui m’a personnellement amenée à me retirer de toute activité politique que ce soit au niveau de la CORED ou du PACTE, pour me rendre entièrement disponible pour mener cette facilitation. Puisque la paix n’a pas de prix et la recherche de la paix et du dialogue doit être aujourd’hui au-dessus de toute préoccupation », a-t-elle estimé.

« Nous allons de ce pas sur le terrain commencer à travailler », a-t-elle par ailleurs fait savoir.

Quant à Mory Condé, ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, il a porté la voix du gouvernement. « Le premier ministre a encore réitéré la confiance du gouvernement du CNRD vis-à-vis des trois facilitatrices qui ont été désignées. Mais aussi les rassurer de tout le soutien du gouvernement du CNRD et de toute l’indépendance dont elles doivent faire preuve pendant la conduite de la mission à elle confiée », a-t-il dit.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com