Après la concertation entre mouvance et opposition, ce 11 juillet, nous avons tendu notre micro à Me Cheick Sacko, ministre de la Justice, MM. Faya Millimouno et Saliou Bella, respectivement de l’opposition et de la mouvance.

Me Cheikh Sacko, ministre de la Justice : ‘‘Il était convenu que la signature des accords interviennent entre les deux parties aujourd’hui. Mais, une des parties a trouvé des objections  par rapport au document final qui a été présenté pour la signature. Donc, la signature a été renvoyée dans les jours à venir pour qu’on puisse arriver à signer ces accords.’’

Faya Millimono, président du Bloc Libéral : ‘‘Nous pensons que le débat est terminé. Le débat de la République doit se faire dans la transparence. A la sortie de cette rencontre, il semble qu’on veut alimenter le débat. Car les points sur les élections communales et communautaires, le recrutement d’Appel d’Offres International restent superflus dans le document final qu’on nous a présenté. Nous n’allons plus nous laisser faire. Tout doit être clair avant qu’on signe un document.’’

Saliou Bella Diallo, mouvance : ‘‘Comme vous le savez l’ordre du jour portait sur la signature des 5 accords. Le secrétariat central a présenté le document final aux deux parties concernées qui se sont concertées avant de donner leur avis. Nous de la mouvance, on a trouvé que les accords présentés sont conformes aux  discussions qui se sont déroulées ces derniers jours avec l’opposition. Cette dernière a trouvé des insuffisances et a demandé un délai pour donner son avis final. C’est la démocratie et ils ont toute la latitude de revoir ce document final. Nous allons nous retrouver les jours à venir pour finaliser.’’

Propos recueillis par El Hadj M Koula Diallo

Publicités

Laisser un commentaire