Le cadre de dialogue inter-guinéen qui était en cours devrait se terminer le 15 décembre dernier à Conakry.  Ce samedi 17 décembre, à l’occasion de l’assemblée générale hebdomadaire de l’UFDG, Kalemodou Yansané, un des vice-présidents dudit parti a laissé entendre que les trois coalitions (ANAD, RPG ARC-EN-CIEL et FNDC-politique) ne vont pas accepter les conclusions issues de ce dialogue.

« En ce qui concerne le dialogue qui était annoncé, qui a  eu certainement lié, qui a été clôturé le 15 décembre c’est-à-dire avant-hier, je crois qu’il n’est encore clôturé. Mais ce que nous devons vous dire qui doit être clair pour tout le monde, c’est tout simplement vous dire que les conclusions de cette rencontre n’engage pas les coalitions de l’UFDG-ANAD, RPG-alliés et FNDC-politique. Les conclusions issues de cette rencontre ne nous engagent pas. Nous respectons tous les partis politiques même s’il est créé aujourd’hui, un parti qui a son agrément aujourd’hui, nous le respectons. Donc, les partis qui siègent au niveau de ce dialogue nous les respectons mais, nous avons le devoir de rappeler que les trois coalitions absentes aux rencontres constituent au bas mot, je le rappelle 90% de l’électorat guinéen toute élection confondue depuis 2010. La majorité doit respecter l’idée de la minorité mais les minorités dans tous les pays du monde, dans toutes les démocraties doivent accepter la décision de la majorité…Nous respectons les propositions des minorités à condition que ces minorités acceptent la volonté de la majorité », a laissé entendre le vice-président de l’UFDG chargé des Affaires économiques.

Bhoye Barry pour guinee7.com