Après le principal parti de l’opposition (UFDG), le représentant de l’UFR a également annoncé la suspension de sa participation aux activités du comité de suivi du dialogue politique qui a débuté le 5 décembre dernier. 

Cette annonce a été faite ce samedi, par l’un des vice-présidents du parti, Elhadj Boubacar Barry à l’occasion de la réunion hebdomadaire du parti. Après avoir rappelé que son parti avait pris part à ce dialogue pour l’achèvement du processus électoral entamé depuis après les communales, ce responsable du parti de Sidya Touré, a fait savoir qu’il n’y a aucune volonté de la part de l’état d’aller de l’avant. 

” Nous avons demandé de faire un point d’arrêt pour corriger toutes les anomalies, de voir de quelle manière la CENI est organisée sur le plan technique, administratif et matériel pour les corriger. Cela pour recréer la confiance pour repartir à zéro. Mais nous avons constaté un refus manifeste de la part de la CENI de corriger les anomalies immenses sur le fichier électoral”, a fait savoir l’ancien ministre Boubacar Barry.

“À partir du moment où il n’y a aucune volonté d’aller de l’avant, poursuit-il, nous avons décidé de suspendre notre participation au dialogue jusqu’à ce qu’ils aient la volonté de répondre aux exigences des points soulevés”.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

Publicités