Lors de la conférence de presse des partis alliés de la mouvance présidentielle, vendredi 5 Août, dans la salle Mohamed Koula Diallo de la Maison de la presse, le Dr Saliou Bella Diallo, porte-parole du mouvement a indiqué qu’ ‘‘il faut trois choses pour qu’il n’y ait plus la violence: il faut qu’il y’ ait le dialogue, il faut que toutes les conclusions soient appliquées et il faut développer le pays.’’

Parlant de dialogue, il ajoute qu’ ‘‘au niveau de la CEDEAO et même de l’Afrique  nous sommes les plus gros dialogueurs puisque nous sommes au cinquième  dialogue qui est en cours actuellement. Le dialogue a été tout récemment ouvert par le premier ministre, donc nous sommes de gros dialogueurs et tous les dialogues ont apporté des fruits bénéfiques pour le pays. Deuxièmement, il faut appliquer les conclusions. Sur une quarantaine de conclusions, 37 sont entièrement appliquées. Entre autres, la participation des Guinéens de l’étranger aux élections législatives, le changement de l’operateur technique, des délégations spéciales,… Donc nous sommes dans l’optique. Nous soutenons le président et nous sommes contre la violence. Puisque c’est un facteur de non développement, la paix et l’unité nationale sont des facteurs de développement’’.

Abdou lory Sylla pour guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici